Parmi les points communs qu’on trouve entre les différents types de boxe, c’est qu’ils se pratiquent tous dans un ring qui n’est pas rond, mais carré. Et c’est toute une histoire derrière cette appellation et cet équipement indispensable de la boxe.

L’origine du ring de boxe dans le pugilat

Les combats à la main existent depuis toujours entre les hommes, mais ceux qui sont à l’origine de la boxe sont crédités aux Grecs et précisément au sport olympique appelé pugilat. Les athlètes pratiquaient cette discipline en utilisant uniquement les mains qu’ils entouraient de courroies de cuir appelées cestes. D’où viennent d’ailleurs les gants modernes obligatoires dans les combats professionnels et amateurs de la boxe. On dessinait aussi un cercle dans le sable pour matérialiser la zone de combat, qui évoluera ensuite pour donner naissance au ring de boxe autoporté adopté aujourd’hui. Mais il faudra attendre plusieurs siècles avant cela, et c’est précisément au Royaume-Uni que la transition aura lieu.

 

L’évolution vers les duels clandestins chez les Anglais

La boxe anglaise est peut-être la première forme connue de la boxe moderne, développée entre le XVIIIe et le XIXe siècle. Des combats clandestins se déroulaient souvent dans les villes anglaises et s’inspiraient du pugilat, mais aussi du pancrace. La foule se rassemblait autour des deux adversaires en formant un cercle et maintenait parfois une corde pour marquer la zone du combat. D’où l’appellation « ring » qui signifie cercle en français. On pensa ensuite à maintenir la corde au sol par des piquets afin que les spectateurs n’aient pas à la tenir, et on choisit évidemment la forme carrée, car elle est plus pratique et facile à mettre en place que la forme circulaire.

 

La codification de la boxe anglaise au XIXe siècle

Les combats se déroulent alors dans un espace carré, mais on préserve le terme « ring ». Et jusqu’au milieu du XIXe siècle, il s’agissait toujours de duels illégaux organisés par les marchmakers. Ce n’est qu’en 1865 que la boxe anglaise fut codifiée par un journaliste passionné de pugilat. Il met en place 15 règles de la boxe anglaise, dont une règle concernant le ring : tous les combats se déroulent sur un ring de 7,32 m sur un terrain ou sur une estrade. Les règles dites du Marquis de Queensberry ont été mises en vigueur en 1891 et le sont toujours, en particulier en ce qui concerne le ring de boxe.

 

Le ring de boxe comme on le connaît aujourd’hui

De nos jours, le ring de boxe comme les autres équipements de ce sport est soumis à des normes concernant les dimensions, le nombre des cordes (3 ou 4) et quelques autres paramètres. Ces normes peuvent varier sensiblement selon l’organisation de boxe et la fédération en question, mais restent similaires. Elles sont également similaires chez les autres variétés de boxe, française, thaïe, kick boxing, etc. Le ring de boxe autoporté mobile est celui adopté aujourd’hui pour les nombreux avantages qu’il présente.

 

Afin de bien choisir votre ring de boxe, vous devez prendre en considération plusieurs critères de qualité, dont les matériaux utilisés pour les cordes et le tapis.

Catégories : Sports

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb