Un excès de peau sur les paupières supérieures qui les fait tomber et des cernes sous les yeux : ce sont des motifs de consultation courants. En effet, ils provoquent des complexes et donnent une apparence de fatigue en alourdissant le regard. De nouveaux traitements médicaux non invasifs ont été créés pour offrir une solution de rechange aux patients qui ne veulent pas subir d’intervention chirurgicale. Il s’agit de la blépharoplastie non chirurgicale. Elle comprend trois techniques : les ultrasons focalisés, le PlexR, ainsi que l’approche par radiofréquence pulsée à aiguilles multiples. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la blépharoplastie non chirurgicale.

Qu’est-ce que la blépharoplastie médicale ou sans chirurgie ?

La blepharoplastie paris est une intervention non chirurgicale qui permet de retendre la peau excédentaire ou lâche autour des yeux. Il s’agit d’une procédure sûre, facile et non invasive. C’est une bonne alternative à la blépharoplastie chirurgicale plus invasive, qui comporte de nombreux risques et dont la guérison peut être longue. Elle nécessite peu de temps d’immobilisation et coûte moins cher. En plus, ses effets peuvent persister durant cinq ans.

Le nombre de traitements est déterminé en fonction des besoins de chacun. Pour éradiquer complètement la peau relâchée, excédentaire et crépue, de nombreux traitements sont généralement nécessaires. Les résultats seront perceptibles presque immédiatement, et les rides et la peau relâchée disparaîtront à chaque séance suivante.

La blepharoplastie paris permet d’améliorer l’élasticité et de lutter contre le vieillissement grâce aux effets de lifting, de réduction des rides, de renouvellement de la peau et de raffermissement.

Dans quelles circonstances une blépharoplastie est-elle indiquée ?

L’âge se voit sur le visage par les rides, les cicatrices, les taches et le relâchement de la peau. La blépharoplastie est une intervention non chirurgicale qui resserre et rajeunit la peau, lui donnant une apparence liftée et jeune.

La blepharoplastie paris peut être pratiquée pour traiter un léger excès ou relâchement de la peau des paupières supérieures ou inférieures. Le surplus de peau des paupières supérieures entraîne une paupière tombante et lourde, créant une apparence de fatigue.

L’intervention non chirurgicale peut également servir à atténuer les poches graisseuses sous les yeux et à rajeunir le visage.

Par ailleurs, ce procédé convient aux patients qui ne veulent pas subir d’intervention chirurgicale ou avoir des traces de cicatrices.

Que sont les méthodes non chirurgicales de blépharoplastie ?

Il y a trois méthodes essentielles de blepharoplastie paris :

  • L’ultherapy qui utilise des ultrasons concentrés pour traiter l’ovale du visage et les paupières est très efficace. C’est une procédure approuvée par la FDA basée sur l’utilisation d’ultrasons concentrés. Elle augmente la régénération du collagène dermique, ce qui permet de pratiquer un lifting cutané non chirurgical.
  • Le PlexR qui est basé sur un système qui fournit un courant ionisant à la peau lorsqu’on s’en approche sans la toucher. Le PlexR ne provoque pas de saignement, mais il entraîne la formation de petites croûtes au niveau des points d’impact. Ces dernières disparaissent naturellement au bout de 3 à 5 jours si elles ne sont pas retirées.
  • L’approche par radiofréquence pulsée qui associe les bénéfices des procédures de rajeunissement ablatives et la restauration des volumes. Cela tout en réduisant le risque d’effets indésirables.

Que se passe-t-il lors d’une blépharoplastie non chirurgicale ?

Les méthodes de blepharoplastie paris sont toutes réalisées de manière différente.

Le déroulement du traitement par ultrasons focalisés.

La consultation préliminaire est la première étape. Elle permet d’évaluer la souffrance du patient et d’écarter toute possibilité de contre-indication à l’intervention. La procédure et ses effets seront expliqués au patient.

Le lifting non chirurgical nécessite 30 à 60 minutes, en fonction du volume des parties à examiner, et ne requiert pas d’anesthésie générale.

Le résultat complet peut être observé plusieurs semaines après l’opération en raison du temps nécessaire au corps pour créer du nouveau collagène.

Le déroulement du PlexR

Pour prévenir toute impression de brûlure, une crème anesthésiante est administrée sur la région à traiter une heure avant le traitement. En fonction de l’indication à traiter, le professionnel identifie des points de tir spécifiques et élabore un plan de traitement. La durée de chaque tir n’est que d’une fraction de seconde. La rétraction instantanée de la peau se produit à l’endroit de l’impact.

Pour les paupières, les plis excessifs de la peau sont marqués et éliminés. Pour les rides, le traitement des bords de la ride permet de combler le sillon.

Comme la zone traitée se refroidit rapidement et ne surchauffe pas les tissus environnants, le patient n’éprouve qu’une légère sensation de chaleur.

Une fois l’intervention terminée, le médecin met de la glace sur les paupières pour les calmer, ensuite il tapote la zone pour la désinfecter sans enlever les croûtes brûlées.

Les séances de PlexR sont d’une durée d’environ 30 minutes. Un jusqu’à quatre traitements est requis, en fonction de la quantité de peau excédentaire. Les cours ont lieu une fois par mois.

Le déroulement de la technique par radiofréquence pulsée à aiguilles multiples.

Après la consultation initiale, le médecin établit la stratégie de traitement, notamment le nombre de séances et la nécessité ou non de traitements mixtes. Suite à la mise en place d’un gel anesthésiant, le professionnel sélectionne les critères les plus appropriés à la zone à examiner. Les microaiguilles pénètrent dans la peau et la radiofréquence n’est émise que pendant quelques secondes.

Après 1 minute, de petits carrés rouges apparaissent. Une sensation de chaleur extrême est ressentie pendant 1 à 2 heures. Dans ce cas, une crème relaxante permet de l’atténuer efficacement. La rougeur part en 12 à 24 heures. Le jour suivant, le visage peut être maquillé et les activités peuvent reprendre sans problème.

Le traitement comporte généralement trois séances, à un mois d’intervalle. La décision du plan de traitement est du ressort exclusif du médecin. Les tissus endommagés sont restaurés dans les mois qui suivent le traitement. La peau paraîtra plus jeune et plus tonique après le traitement, les pores seront resserrés et les vergetures et cicatrices moins évidentes.

Une combinaison de plusieurs applicateurs est conseillée pour une thérapie plus réussie, ainsi que pour l’entretien.

 

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.