Faire un safari, c’est comme participer à l’une des plus grandes aventures de toute une vie. En effet, aller à la découverte des animaux dans leur habitat naturel crée une excitation accompagnée d’un frisson à chaque moment du voyage. Ainsi, si vous souhaitez vivre des expériences inédites au cours de votre prochain voyage à l’étranger, découvrez dans cet article 3 des meilleures destinations à prendre pour faire un safari.

La réserve du Massaï Mara pour sa faune exceptionnelle

Elle fait partie des plus grandes réserves animales du continent africain. C’est ce qui fait d’elle l’une des plus spectaculaires destinations safaris sur la planète. Occupant une aire de 1 510 km², la réserve du Massaï Mara se trouve au sud-ouest du Kenya, à la frontière avec la Tanzanie. La réserve invite les voyageurs à la découverte d’une grande variété de faunes au cours d’un safari au Kenya. À travers les plaines de Massaï Mara, ils pourront ainsi observer les lions, les guépards, les éléphants, les rhinocéros, les léopards, ainsi que d’autres espèces dans leur milieu naturel.

L’expérience de la « Grande Migration » est un plus de cette découverte. Cette dernière a lieu chaque année du mois de juillet jusqu’au mois de septembre. Plus de 1,5 million de zèbres, de gnous et d’antilopes migrent du parc national du Serengeti en Tanzanie vers la réserve de Massaï Mara, à la recherche de nourriture et d’eau. En raison du nombre d’animaux sauvages à voir dans la réserve, il est conseillé de faire un safari de 3 à 4 jours.

Le parc de Ranthambore en Inde pour sa faune abondante

Il s’agit d’un parc qui se localise à l’est de l’État du Rajasthan, dans le district de Sawai Madhopur. Ce parc était autrefois un domaine de chasse des Maharajas de Jaipur. Aujourd’hui, c’est un site idéal pour l’observation de la vie sauvage de tout le pays. Déclaré parc national dans les années 80 par le gouvernement indien, le parc de Ranthambore présente de magnifiques paysages de lacs et de falaises qui couvrent une superficie de 395 km².

La faune du parc inclut les léopards, les tigres du Bengale, les phacochères, les hyènes, les crocodiles des marais, les paons et bien d’autres encore. Or, ce sont surtout les tigres qui font la renommée du parc. Le meilleur moment pour les admirer se situe entre les mois de novembre et mai. À ce moment, il est facile de les apercevoir même en plein jour. De plus, le parc propose divers moyens de transport. Le parc Ranthambore reste ouvert du mois d’octobre à mi-juin.

Le parc national de Yala, afin de plonger au cœur de la nature sauvage du Sri Lanka

Situé dans la région sud-est du Sri Lanka, le parc national de Yala fera le bonheur des explorateurs en quête d’aventure. En plus de cela, il est connu pour sa richesse en animaux sauvages. Ce parc est dédié à la protection de l’éléphant du Sri Lanka ainsi que des oiseaux marins. Doté d’une superficie d’environ 979 km², le parc s’étend sur une vaste étendue de prairies, de zone forestière et de lagunes en bordure de l’océan, où un grand nombre d’animaux sauvages évolue en liberté.

Un safari dans ce parc national suscite ainsi une bonne montée d’adrénaline durant la contemplation d’animaux comme les éléphants, les crocodiles, les léopards, les buffles ainsi que la multitude d’espèces d’oiseaux. La visite du parc se fait en voiture tout terrain avec un pisteur officiel du parc. Il est recommandé d’y aller plus tôt le matin ou bien en fin d’après-midi, puisque c’est durant ces moments que les animaux s’abreuvent dans les plans d’eau du parc.

Catégories : Voyages



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb