La mode est aujourd’hui aux cosmétiques DIY. Ces soins home-made sont une alternative plus économique, mais aussi plus respectueuse de l’environnement que les produits classiques gorgés d’actifs chimiques nocifs pour la santé.

 Les ingrédients de base

Que vous souhaitiez réaliser un baume pour les lèvres, un lait hydratant ou une lotion tonique, des ingrédients de base naturels sont nécessaires pour leur fabrication. Il s’agit notamment :

  • D’ingrédients actifs. Parmi eux figurent les beurres et les huiles végétales, les huiles essentielles, les hydrolats, l’argile, mais également des fruits, des légumes, du miel et même des épices. Leur choix dépend de vos besoins.
  • De base lavante pour la fabrication de savons, de gels douche et de shampooing.
  • De co-tensioactifs pour optimiser l’action de la base lavante.
  • D’émulsifiant pour permettre de mélanger des phases qui ne sont pas miscibles entre eux. Il est indispensable par exemple pour homogénéiser une recette contenant une eau florale et une huile végétale.
  • De conservateur. Il est ici question d’un produit naturel bien sûr. Cet ingrédient est indispensable pour éviter la prolifération de champignons et de bactéries entre autres. Les conservateurs les plus couramment utilisés sont l’huile de germe de blé, la vitamine E et l’extrait de pépin de pamplemousse.
  • De la gomme peut être nécessaire pour ajuster la texture du produit cosmétique.

Le matériel nécessaire

Certains ustensiles que vous utilisez au quotidien peuvent vous être utiles pour la préparation de vos cosmétiques home-made. C’est le cas :

  • Du bol en pyrex
  • De l’entonnoir
  • Du fouet
  • De petites casseroles
  • De la spatule

Vous aurez également besoin de tout le nécessaire pour doser au millimètre ou au milligramme près vos ingrédients comme :

  • Une balance de précision
  • Des pipettes graduées
  • Des cuillères doseuses

Pour conserver vos préparations, prévoyez différents contenants en verre de préférence pour éviter les réactions. Certaines recettes doivent par ailleurs être conservées dans des flacons teintés. Pour ne pas contaminer les cosmétiques, selon leur texture, des flacons-pompes sont plus indiqués. Des étiquettes sont aussi utiles pour y inscrire le nom de la préparation, ses composants et sa date de fabrication.

Règles et précautions à respecter

Pour réussir vos cosmétiques DIY en toute sécurité, suivre simplement la recette n’est pas suffisant, il faut respecter quelques règles qui sont d’ailleurs appliquées durant les cours dans un Atelier savonnerie.

  • Hygiène

Pour éviter la contamination de votre préparation, il est indispensable de respecter quelques règles d’hygiène. Nettoyez votre plan de travail avec de l’alcool 90°C. Il faut aussi désinfecter tout le matériel et les contenants en les plongeant dans de l’eau bouillante ou en utilisant de l’alcool. Lavez-vous les mains minutieusement et séchez-les avant de manipuler quelque ingrédient qu’il soit. Le mieux est d’utiliser d’ailleurs des gants pour protéger la peau en cas de projection. Certains produits comme les huiles essentielles sont très agressifs.

  • Dosage

Il est important de respecter le dosage indiqué dans les recettes. En effet, des ingrédients hautement concentrés comme les huiles essentielles sont à utiliser avec parcimonie pour éviter tous désagréments. D’ailleurs, qu’importe les ingrédients que vous comptez utiliser, assurez-vous qu’ils ne présentent pas de contre-indication. Avant de réaliser vos préparations, procédez également à un test pour savoir si vous n’y êtes pas allergique en déposant une petite quantité sur la peau. Attendez 24 heures pour voir si une réaction survient.

 

Catégories : Beauté



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb