Beaucoup de gens rêvent d’avoir leur propre potager, mais certains hésitent à cause de la méconnaissance des tenants et des aboutissants d’un tel projet. Bien s’informer est la meilleure manière de tout comprendre. Commençons aujourd’hui avec les semis au potager qui sont cruciaux pour la possibilité ou non de récolter de bons légumes et fruits. Que sont les semis ? Comment les réussir ? Ce guide répond aux questions qui préoccupent les débutants.

Qu’est-ce que le semis du potager ?

Le semis du potager est une technique de culture permettant de faire pousser des plantes potagères directement avec des graines. Celles-ci sont alors mises en terre et c’est la principale différence entre le semis et la plantation. Vous l’aurez compris, la plantation est l’autre technique de culture habituellement pratiquée dans un potager. Les sites spécialisés comme Mon-jardin-potager.com présentent clairement le semis, mais on peut dire qu’il en existe différents types.

Citons par exemple le semis en place qui est réalisé en pleine terre. Il suffit de semer à l’emplacement même où la plante se développera. Semer en place est idéal quand il n’y a pas de risque de gelée, c’est-à-dire bien après l’hiver. Cette méthode ne nécessite aucune technique spécifique d’optimisation de la chaleur en sachant que cette dernière est indispensable au développement des jeunes plants.

Citons aussi le semis du potager sous abri qui, contrairement à la méthode précédente, peut être réalisé malgré les risques de gelée. En effet, les graines sont semées normalement, mais un abri vitré est mis en place pour capter et conserver la chaleur.

Le semis en pépinière est une autre méthode courante. Elle est dédiée aux plantes fragiles qui craignent particulièrement le froid. En plus d’assurer la pousse des graines, cette méthode permet d’en semer beaucoup sur une surface restreinte. Bien entendu, les plants sont plus tard repiqués ailleurs.

Quelle période pour semer ?

Nous avons vu plus haut que certaines techniques permettent de semer en hiver, mais la meilleure période de semence va de février à mars où la nature revit suite au départ de l’hiver et où le sol n’est plus sujet à la gelée. Toutefois, suivre le calendrier lunaire optimise le développement des semis parce que toutes les plantes potagères ne doivent pas être semées en même temps. Le calendrier lunaire tient compte de la position de la lune, qu’elle soit montante ou descendante. Il classe également les jours en différentes catégories : jours fruits, jours feuilles, jours fleurs et jours racines.

Concernant les jours, les jours fleurs sont parfaits pour semer des fleurs à proprement parler et des légumes à fleurs comme les plantes aromatiques à fleurs, les artichauts, etc. Les jours racines sont parfaits pour mettre en terre des graines de carotte, d’oignon ou d’autres plantes à racines. Les jours feuilles sont consacrés à la semence des plantes dont les feuilles et les tiges sont les parties les plus attendues.

Pour ce qui est de la montée et de la descente lunaire, on peut résumer le processus en deux points :

  • Semer en période de lune montante
  • Choisir le jour adapté

En pratique, si vous voulez cultiver du persil, semer les graines un jour feuille, quand la lune est ascendante. Bref, le calendrier lunaire est très détaillé, donc informez-vous sur la question afin de réussir vos semis du potager.

Envie de mettre tous ces conseils en pratique ? Pourquoi ne pas procéder au semis de vos propres plantes potagères. Vous trouverez sur cette page le calendrier des semis de légumes qui est fortement utile. Vous saurez ainsi quel légume semer et à quelle période. C’est une excellente façon de garantir la réussite de vos semis du potager.

Catégories : Loisirs



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb