Dans une entreprise, on peut choisir une fonction juridique intégrée ou externe. Tous deux ont leurs spécificités, mais il reste à l’entreprise de trancher sur le mode qu’il veut mettre en place. Pour notre part, nous allons voir la fonction intégrée et ses principaux rôles.

Une fonction plus stratégique

Le droit étant de plus en plus complexe et instable, la fonction juridique est devenue stratégique, elle donne les tendances émergentes, elle aide l’entreprise à communiquer et être transparente… L’évolution de son rattachement dans la hiérarchie marque bien cette tendance et son intégration dans la stratégie de l’entreprise.

Les juristes cherchent d’ailleurs à réduire l’aspect administratif pour se concentrer davantage sur l’aspect stratégique de leur fonction. Ils ont pour ambition de devenir un facilitateur de business et pour cela, ils doivent être intégrés bien en amont dans la prise de décision et dans le projet.

Une fonction qui se digitalise

La transformation digitale est évoquée chaque jour dans la presse et les médias. Les entreprises se voient impactées au cœur de leur stratégie de développement. Technologies digitales, positionnement de la fonction en interne, méthodes de travail, nouveaux risques pour l’entreprise … La fonction juridique aussi n’échappe pas à cette évolution. Le digital a apporté de nombreuses mutations au métier de juriste. Nous verrons apparaître de nouvelles réglementations basée sur les statistiques et l’Intelligence Artificielle.

Transversal ou vertical ?

On entend souvent la question : est-ce que l’impératif juridique doit prédominer l’impératif économique et sociétal ? Avec une petite reformulation, est-ce que le pouvoir juridique a un pouvoir de décision (un rôle vertical), ou simplement un rôle de conseil (un rôle transversal) ?Le juridique est aujourd’hui essentiel dans toutes les décisions qu’un chef d’entreprise doit prendre. Mais, on ne doit pas confondre le fondamentale et l’autocratie. C’est le gérant ou le PDG qui décide la fonction juridique. Ainsi, il pourra tracer un périmètre de décision qui implique un zéro risque. Alors, la prise de décision revient totalement au chef d’entreprise.De ce fait, la fonction juridique devient transversale quoique la pratique puisse démentir cette affirmation. Pour que les chefs voient plus clair en ce qui concerne la loi et son entreprise, il faut suivre une Formation juridique.

Empêche de tourner en rond ou facilite le business ?

Ce service doit contribuer à l’atteinte d’un objectif que l’entreprise a fixé par nature commerciale. Son objet est d’édicter les différentes règles de conduite pour les dirigeants et les autres services, mais il facilite aussi les activités des opérationnels. Il s’agit de trouver une solution, de renverser les barrières. Ainsi, la fonction juridique doit être associée aux projets de l’entreprise pour avoir une nature commerciale, stratégique, de développement et d’autres aussi parce que la zone de faisabilité avec ou sans risque mesuré va être tracée au profit de la rapidité en la prise de décision.De ce fait, il aide à faciliter le business.

Voilà tout ce qu’il faut savoir concernant les différents rôles de fonction juridique dans une entreprise. Si vous souhaitez avoir plus d’information, n’hésitez pas à visiter le lien ci-dessus.

Catégories : Société



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb