L’assurance vie est une très bonne alternative pour s’assurer d’une meilleure retraite, mais aussi pour accompagner l’investissement que l’on a déjà fait. Toutefois, il y a de bonne et de moins bonne compagnie d’assurance vie.Dans cet article, nous allons voir deux caractéristiques d’une bonne assurance vie.

Diversification des unités de compte des assurances vie

Dans la classification d’une bonne assurance vie, le nombre ainsi que la diversification des unités de compte se fixent comme des critères indispensables. Effectivement, il y a des contrats en euros mono supports ainsi que des contrats en architecture avec lesquels on peut accéder à plusieurs fonds. Ainsi, on doit privilégier les types de contrats offrant de centaines unités de comptes ainsi que celles qui font une part belle vis-à-vis de la diversité de supports pour l’investissement. Il y a différents moyens pour investir dans une assurance vie. Par exemple, on peut investir dans les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI à travers une assurance vie. Mais aussi, il est possible de souscrire à des trackers, à des ETF, à des produits structurés… Mais on peut souscrire à ce type de contrat.

De ce fait, on doit choisir le contrat d’assurance vie qui mettent en avant les unités de comptes dans une place aussi importante que le contexte politique et économique comme les mutuelles santors.

Les assurances vies qui offrent une gestion sous-mandat

Il y a des contrats qui avancent une option une plus approfondie concernant l’aide à la gestion.C’est le système de gestion sous mandat. C’est un type de gérance assuré par une société spéciale de gestion. Cette société va déterminer le type d’allocation d’actifs selon le marché et les analyses macroéconomiques, mais aussi, du profit de l’assuré. On transmet cette allocation à la compagnie d’assurance vie qui fait les investissements recommandés.

Les spécificités de la gestion pilotée et la gestion conseillée

La gestion conseillée et la gestion sous mandat sont assurées par une société de gestion, qui détermine une allocation d’actifs en fonction de ses analyses macroéconomiques et de marché, ainsi que de votre profil d’investisseur (objectif d’investissement, horizon d’investissement, aversion au risque), défini lors du choix de ce mode de gestion. Dans le cas de la gestion conseillée, cette allocation vous est transmise pour que vous effectuiez ou non les investissements que vous jugez intéressants. Dans le cas de la gestion sous mandat, cette allocation est transmise à l’assureur-vie qui effectue les investissements recommandés.

La gestion pilotée et la gestion conseillée sont déclinées en plusieurs profils. Ces profils correspondent à un couple rendement-risque attendu par l’investisseur, du plus prudent au plus risqué. Chaque profil est donc géré strictement en fonction de ce couple rendement- risque.

Combien coûtent la gestion conseillée et la gestion sous mandat de votre assurance-vie ?

Pour la plupart des contrats, Internet ou non, la gestion pilotée et la gestion conseillée sont facturée en sus.

La gestion conseillée est elle aussi facturée en sus à un prix identique ou un peu plus élevé que la gestion pilotée. La tarification peut être fixe (puisque vous êtes libre ou non d’exécuter les investissements recommandé) comme c’est le cas par exemple chez Fortuneo qui vous facturera 60€ par mois pour ce service.

Catégories : Assurances



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb