À un certain moment de la vie professionnelle peut surgir une envie ou un besoin de connaître ses compétences réelles ou potentielles, si bien qu’il devient nécessaire de réaliser un bilan de compétence. La cause et l’utilité d’une telle démarche peuvent être différentes. Cet article peut aider à prendre une décision dans cette direction.

Un bilan de compétence : les motivations et les objectifs

Le bilan de compétences est une démarche qui a pour objectif de permettre à un salarié d’avoir une idée précise sur ses capacités et ses motivations professionnelles. Généralement, un tel recours auprès du site bilan-avenir.fr, par exemple, est incité par le désir de définir un projet professionnel, conforter sa situation actuelle ou prendre une nouvelle orientation qui cadre mieux avec ses capacités et sa personnalité. Ainsi, il fait ressortir les aptitudes et les points faibles d’un individu afin de l’aider à décider de l’avenir qu’il prétend donner à sa carrière, compte tenu des postes disponibles au sein de son entreprise ou proposés sur le marché du travail.

Un salarié peut demander un bilan de compétences via des sites tel que le site bilan-avenir.fr afin de résoudre des difficultés qu’il rencontre au quotidien, lesquelles peuvent se manifester par une baisse de motivation au travail. Cela pourrait être en rapport avec sa personnalité qui ne s’adapte pas ou plus au profil du poste. Cette situation peut également provenir d’un désir de connaître d’autres missions, de recevoir plus de responsabilités suite aux expériences acquises ou aux formations récemment effectuées. D’un autre côté, un bilan de compétences peut servir afin d’avoir un aperçu sur l’évolution à laquelle un salarié peut s’attendre au cours de sa carrière. Ainsi, il peut établir un calendrier sur les formations qu’il juge importantes afin d’atteindre les objectifs qu’il a fixés.

Un bilan de compétences trouve aussi son utilité lors de la recherche d’un nouveau métier, notamment dans la préparation des candidatures. Une connaissance objective de ses capacités et de ses faiblesses permettrait de trouver plus facilement un travail à sa pointure. Cela évite les surprises qui ne se révèlent qu’une fois devant les tâches et les missions rencontrées dans le nouveau poste. Un autre intérêt d’effectuer un bilan de compétences est également de profiter des conseils d’un spécialiste dans le site bilan-avenir.fr entre autres, sur les moyens pour améliorer ses compétences afin de correspondre aux postes offerts par le marché de l’emploi.

Le déroulement d’un bilan de compétence

Il est à noter qu’un salarié peut demander à effectuer un bilan de compétences sur sa propre initiative en recourant à son compte personnel de formation (CPF) durant ses heures de travail tout en étant rémunéré. Il lui faut alors un accord de son employeur. Mais il peut aussi décider de le passer pendant ses heures libres sans qu’aucune autorisation ne soit obligatoire. D’une autre alternative, cette démarche peut également faire partie d’un plan de développement en vue d’un reclassement au sein de l’entreprise. Dans ce cas, elle est entamée selon la proposition de l’employeur. De toutes les manières, il est toujours recommandé de s’informer sur les possibilités de financement ou de prise en charge car il s’agit d’une démarche payante pour le site comme bilan-avenir.fr par exemple.

En dehors de la phase de préparation, de négociation ou de recherche de financement, un bilan de compétence proprement dit peut durer deux à trois mois. Il nécessite près de vingt heures de travail reparties en plusieurs séances de deux ou trois heures. Elles doivent être suffisamment espacées afin de permettre au salarié de prendre le recul indispensable à la prise de conscience de sa réelle situation. Pendant les premiers temps, il exprime ses attentes quant à l’issue du bilan de compétences pour que le consultant puisse définir un plan d’action. Puis, accompagné par ce dernier, il procède à l’inventaire de ses compétences et de ses intérêts personnels via des questionnaires ou des tests de personnalité. L’objectif est d’identifier les compétences dormantes, d’avoir une analyse fiable de sa situation et de construire un projet professionnel. Un bilan de compétences doit faire l’objet d’une conclusion écrite suivie d’une liste des recommandations émanant du spécialiste rattaché au site bilan-avenir.fr ou autre.

 

Catégories : Lifestyle



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce blog est en ligne avec la collaboration de Cascadeweb